Des suggestions pour les marcheurs en quête de calme, de panoramas et de pauses gourmandes. Et, pour ceux qui n’aiment pas le saucisson, plein d'autres bonnes raisons de partir randonner.


Monts Jura, d’un sommet à l’autre

Le Léman d’un côté, le massif du Jura de l’autre, et la ligne de crête face à soi. Le panorama est continu sur les Alpes et le mont Blanc, même si la vue n’est pas toujours aussi belle que sur Google Images.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Giens, le long de la presqu’île

Des falaises surplombant la Méditerranée, entrecoupées de criques à l’eau turquoise. De quoi donner aux randonneurs l’envie de glander au bord de l’eau. De quoi donner aux glandeurs l’envie de randonner.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Lozère, jusqu’au pic Cassini

Un sommet de 1681 mètres, aux portes des Cévennes et sur la crête des monts Lozère. La pente est douce, l’altitude est moyenne et les sentiers sont faciles, mais l’endroit semble faire peur aux humains.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Larzac, de l’A75 au cirque de Navacelles

Un décor désertique et une ambiance de bout du monde, mais à proximité de l’autoroute. Idéal pour se tester lorsqu’on songe à fuir définitivement la société.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Noirmont, sur la frontière

Un panorama sublime et un calme étonnant à deux pas des pistes, mais côté suisse. Parfait pour ceux qui, le temps d’une journée, ont besoin de fuir la foule ou de fuir la France.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Chablis, entre les vignes

Des collines pour se dépenser, des caves pour se récompenser. Un peu léger pour un trek, mais parfait pour randonner avec une conquête amoureuse ou un ami américain.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Jura, jusqu’au Mont d’Or

Un chemin de crête sur des sommets dégagés, de vastes prairies enneigées, des forêts de conifères aux airs de bout du monde. Parfait si on rêve de Sibérie, du Canada ou de l’Alaska, mais qu’on craint le froid ou le danger.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Albères, sur la côte Vermeille

La croisée des mondes, le mélange des bonheurs. Il y a les Pyrénées, pour endurcir les baigneurs de la côte. Il y a la Méditerranée, pour rafraîchir les randonneurs des montagnes. Et pour ceux qui n’aiment ni l’eau ni la marche, il y a les vignes.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Thabor, jusqu’au sommet

Un long combat de deux jours contre la pente, les cols et la gravité, pour une apothéose à 3178m. Une élévation du corps, peut-être même de l’âme.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Aiguilles Rouges, face au mont Blanc

A l’ouest de Chamonix, un parcours spectaculaire et varié à travers lacs, cols, alpages et forêts. Pour ceux qui préfèrent contempler le mont Blanc plutôt que le gravir.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Vosges, d’un chalet à l’autre

Un parcours en pleine forêt, maillé de refuges dans lesquels le randonneur pourra s’abriter. Pratique lorsqu’il pleut, lorsqu’il fait froid, ou lorsqu’on aime s’arrêter régulièrement pour grignoter.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Pays basque, entre Bidart et Ascain

L’océan d’un côté, les Pyrénées de l’autre. Quand l’agitation des plages vous fatigue, il y a les montagnes, pour vous ressourcer. Quand les montées vous fatiguent, il y a les plages, pour récupérer.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Côtes de la Manche, entre Normandie et Picardie

Les falaises, le vent, l’horizon. Idéal pour des marcheurs en quête de hauteur, d’élan et de perspectives.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Auvergne, sur les monts Dore

Vue puy de l'Angle

Pour ceux qui sont en forme, des volcans à gravir. Pour ceux qui sont moins en forme, des plateaux tranquilles. Pour ceux qui sont malades, des eaux thermales.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Pyrénées, autour des Pérics

Des pics, des plateaux, des lacs, des forêts, des prairies… Le bonheur n’existe pas que dans les Alpes.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Bretagne, par la côte des sables

De l’eau turquoise (froide), des plages quasi désertes (quelques crabes) et de larges étendues de sable fin (quelques algues). Le rêve (ou presque).

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Marseille, à travers les calanques

Les falaises qui contemplent l’horizon, les bleus de l’eau qui hésitent entre azur et turquoise, les criques qui se cachent entre les massifs… L’été, le parc naturel devient parc d’attraction. Mais le reste de l’année, l’enfer redevient paradis.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Vosges, sur la crête

Un parcours le long des sommets  jusqu’au Grand Ballon, le point culminant des Vosges. Une vue imprenable (sauf intempéries) sur les montagnes. Une impression (relative) de domination sur le monde à 4 heures de Paris.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Vanoise, autour des glaciers

saucisson sur la Vanoise

Une boucle spectaculaire dans le plus vieux parc national de France. On contourne les glaciers, mais on ne les traverse pas : c’est moins impressionnant, mais on a plus de chances de rentrer à la maison.

La ficheLes coins à saucisson : parcours et photos

Un blog avec des randonnées…

Ce blog s’adresse à tous les marcheurs, qu’ils soient débutants ou aguerris, un peu fainéants ou très sportifs, simples promeneurs ou solides trekkeurs. On y trouvera quelques suggestions de parcours à travers la France, ainsi que toutes les raisons (plus ou moins bonnes) d’aller y randonner.

… Et du saucisson

Parce que la marche sert aussi à faire des pauses, on y trouvera les lieux où stopper sa route. C’est l’occasion, tranquillement, de savourer quelques bonnes rondelles de saucisson. Ou simplement de profiter de la nature si l’on n’a pas faim ou que l’on ne mange pas de saucisson.


Soyez informés des nouveaux articles !